Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

My sweet Home blog By boutheina

My sweet Home blog By boutheina

Mes confessions.. mes délires.. mes joies et mes peines..


قال لي أبي إن حب الوطن

Publié par Boutaina sur 11 Décembre 2008, 22:50pm

Catégories : #Un certain regard..

Ma soeur m'appelle ce soir pour me demander si la phrase arabe suivante citée dans une leçon de l'une de ses filles est correcte:

ظلَّ الوطنُ حدودُهُ محروسةٌ

Ma soeur pensait que grammaticalement, la phrase était incorrecte, et sollicitait  "mon expertise" dans le domaine.
Après lui avoir prouvé que tout était OK en lui prodiguant un cours détaillé في الإعراب..
J'ai eu une pensée au sens de la phrase..

Mon idée sur Al Watan en question a beaucoup changé depuis l'enfance jusqu'à maintenant..
Al watan que je connaissais était diffétrent de celui que j'ai toute la peine de connaitre aujourd'hui..

Enfant, le pays était pour moi, une terre étendue.. sans début ni fin.. une terre ressemblant plutot à un immense jardin.. riche.. bienveillant.. accueillant.. une sorte de père qui protège, qui rassure.. qui donne.. qui n'attend pas que sa progéniture lui atteste de la gratitude ou de la reconnaissance..
Y a-t-il une reconnaissance meilleure que de voir ses enfants grandir brillamment et surtout correctement?

L'image du pays de nos jours, dans nos esprits, du moins, le mien, aquiert un aspect très matériel..
Le mot pays  est souvent cité en référence aux problèmes sociaux-économiques..
aux accidents de tous les jours..
à la hausse des prix..
aux innondations..
aux routes barrées par la neige..
aux crédits pour financement de l'achat des moutons, comme pour préparer la rentrée scolaire ou les vacances estivales..
à l'immigration clandestine..
aux crimes..
aux maladies incurables..

Et si en été on parle un peu positivement de ce pays notamment en matière de tourisme.. on ne manque pas d'illustrer ceci par des chiffres qui rendent encore l'image plus matérielle..
Ainsi, on dit que pour l'année 2010, 10 millions de touristes sont attendus..
3000 hotels sont recensés avec une capacité d'accueil de 1000 personnes chacun..etc etc etc


Le côté poètique, lyrique, sentimental du pays s'est-il eclipsé pour de bon?
Est-ce mon regard d'enfant qui me faisait voir des choses qui ne sont pas très réelles ou au moins surréalistes?
Ou est-ce l'enfant en moi qui a cessé d'exister et avec, tout ce qu'il emmagasinait comme sentiments, imagination, et espérances?

Un souvenir bien lointain..
http://manahil.ahlamontada.com/montada-f11/topic-t903.htm
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents