Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

My sweet Home blog By boutheina

My sweet Home blog By boutheina

Mes confessions.. mes délires.. mes joies et mes peines..


Histoire d'amour: Combat de vie et de mort

Publié par Boutaina sur 13 Mars 2009, 19:09pm

Catégories : #Mes histoires

J'ai connu Amal quand j'avais à peine 5 ans..
Une fille montagnarde de cette race pure qu'on ne trouve presque plus à présent..  fière et passionnée, solide et bien bâtie, avec un sourire éclatant et un sens de l'humour qui ne la quittaient jamais.

A cette époque là, elle habitait Rabat provisoirement afin de pouvoir poursuivre ses études universitaires et faisait ainsi des déplacements continuels à sa ville natale en période de vacances.

C'est là où elle a rencontré son premier amour, un homme un peu plus âgé qu'elle, fortement séduisant et travaillant d'arrache-pied pour constituer sa petite fortune et sécuriser du coup l'avenir de ses enfants.. et de son épouse..
Car son homme était déjà marié à une autre depuis plusieurs années.. mais cette révélation n'ébranla en rien la force de ses sentiments et son désir de partager le restant de sa vie avec lui..
Amal y tenait vraiment beaucoup.. il était l'objet de sa première histoire de coeur.. et ce fut l'unique aussi..Elle en était éperdument amoureuse et n'était pas prête à le laisser partir sans qu'elle soit officiellement sa femme.. sa seconde..
Bien évidemment, ce futur titre de seconde épouse a longtemps martytisé la jeune âme d'Amal, et lui laissait voir dans ses rêves les plus profonds les pires situations que son ménage devrait subir..
Mais elle ne renonçat point à ce rêve dangereux, elle savait que ses prochains jours ne seraient pas toujours faciles, mais courageuse, elle décida d'aller de l'avant dans ses plans et aborder sa famille.

Le refus de ses parents fut catégorique: Il n'était pas question de se marier avec un homme déjà établi, et qui avait de surcroit, des enfants d'une autre femme. 
Amal essaya une deuxième fois plus une troisième, mais son père demeurait ferme et inaltérable sur sa décision.
Toutefois, elle ne se résigna pas.. elle regagna Rabat encore une fois, et main dans la main avec l'élu de son coeur, elle allat demander de l'aide auprès de ses oncles.
Ce ne fut pas une mission facile dans le milieu conservateur de cette famille des années 80 où elle a longtemps vécu. Mais la détermination de la jeune femme finit par convaincre les oncles, et par conséquent, attendrir les parents récalcitrants d'Amal.
Elle était aux anges les 1ers jours de son mariage, ne ménageant aucun soin et aucune douceur à l'égard de son mari et sa 1ère épouse, qui habitait le même batiment qu'eux..
Mais le temps efface les joies comme il efface les peines et les douleurs..
La flamme de cet amour si fort s'adoucit de jour en jour, notamment avec ce venin à petites doses, que génère un ménage d'un homme partagé entre deux femmes..
Sans manquer de sourire et d'humour, et d'amertume aussi, Amal répétait que les histoires d'amour, les vraies, n'existaient que dans les films égyptiens.. et que les époux ne passaient pas leurs journées à s'aimer, mais à confronter les difficultés de la vie, et avec, l'évanouissement de cet amour jadis brûlant..
Moi, sans trop comprendre, je faisais mine d'approuver ses dires..

A 39 ans, alors qu'elle avait déjà enfanté, dans le meilleur et dans le pire, deux êtres complètement à son image qui inspirait courage et indulgence, on découvrit qu'elle était atteinte d'un cancer, en stade déjà très avancé.

La nouvelle frappa la petite et la grande famille. Amal qui se moquait bien de la vie et de sa dureté, devait faire face aux douleurs phyisiques et psychiques des plus atroces.
Entre les séances de chimiothérapie et de radiothérapie qui l'affaiblissaient au plus haut degré, Amal semblait se vider de la vie..   elle s'arrachait à sa famille, ses amis, ses parents, à tout son monde qu'elle avait façonné avec toute la force de son âme..
Le combat n'était pas équitable cette fois-ci.. Amal n'a pas pu tenir plus longtemps et elle expira dans le regret et la désolation de tout son entourage, laissant derrière elle, la trace de cette fille montagnarde, fière et passionnée, de cette pure race qu'on ne retrouve presque plus à présent..

Commenter cet article

mounir 17/03/2009 15:42

Triste histoire, mais excellent récit.

Boutaina 17/03/2009 21:31


Mounir, Rose:
Ravie que vous ayez apprécié le récit :)
c vrai que l'histoire a l'air triste, mais je ne sais pas prquoi en y pensant je ne sens pas cette tristesse, mais je vois une lueur d'espoir au contraire (je ne sais pas d'ailleurs d'où elle sort
:)).. c d'ailleurs la raison du choix du prénom d'Amal..


Rose 15/03/2009 21:57

Une histoire touchante,superbement racontée,j'ai eu les larmes aux yeux en la lisant!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents